Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’isolation des combles, un indispensable pour éviter les déperditions thermiques

Les combles désignent l’espace se trouvant entre le plafond et le toit. C’est l’un des espaces vulnérables aux déperditions thermiques. Il est ainsi nécessaire de bien isoler ces combles pour ne pas avoir à dépenser plus pour chauffer sa maison. Eco-Performance fait le point sur tout ce que vous devez savoir sur ces travaux de rénovation.

Deux types de combles à isoler 

Il existe deux types de combles; les combles perdus et les combles aménagés. Ces deux types de combles sont isolés avec des techniques différentes et des matériaux différents.

Les combles aménagés

Les combles aménagés sont un espace habitable sous les toits d’un logement. Pour son isolation, il est généralement requis que cet endroit ait une hauteur de 1m80 au moins ainsi qu’une pente du toit supérieure à 30°. De plus, l’espace doit être suffisant pour pouvoir mouvoir sans être embarrassé par la charpente.

L’isolation pour des combles aménagés

L’isolation des combles aménagés permet de profiter d’un espace sous le toit bien chauffé. Le toit étant l’un des points sensibles de l’isolation, les déperditions thermiques y sont les plus fortes. Il existe plusieurs matériaux et techniques utilisés pour réaliser une bonne isolation des combles.

Les avantages

Isoler des combles aménagés c’est profiter de plusieurs avantages :

  • Consommer moins d’énergie pour garder son logement chaud;
  • Une facture de chauffage allégée ;
  • Moins d’humidité dans son logement
  • Profiter d’un espace sous le toit bien isolé, chaud et avec moins de nuisances sonores
  • Un confort thermique durant les périodes de chaleur et de froid
  • Valoriser son bien immobilier

Les matériaux utilisés pour isoler les combles aménagés

Les laines minérales de verre ou de roche sont parmi les matériaux les plus utilisés. Vous pouvez opter pour une solution à base de panneaux en polyuréthane. Ces panneaux sont performants mais certains experts les déconseillent à cause des risques sur la santé et la durabilité. Les avis sont partagés.

Outre ces matériaux à base minérale, il existe des isolants naturels tels que le chanvre, la laine de mouton, le liège, les fibres textiles ou le bois. Ils sont très performants du point de vue thermique et durable.

Les techniques utilisées

L’isolation des combles aménagés se fait soit par l’intérieur ou par l’extérieur. L’isolation par l’intérieur est considérée comme le procédé le plus simple à mettre en œuvre et le plus utilisé. L’isolant choisi est placé entre les chevrons, en dessous. Sous les chevrons, l’isolant supprime les ponts thermiques. Les solutions récentes sont bien plus compactes et permettent un gain en espace habitable. La pose d’une membrane d’étanchéité à l’air assure une économie d’énergie supplémentaire.

L’isolation de l’extérieur est aussi possible. Elle implique quant à elle d’insérer des panneaux porteurs ou un lit d’isolant sous le revêtement de la toiture. Elle coûte plus chère mais assure une isolation plus performante et moins de déperditions thermiques.

Les combles perdus

Les combles perdus sont les espaces entre le toit et le plafond qui ne sont pas habitables. Cela est dû à un excès de charpente et une surface trop petite pour être aménagées. Ils sont le plus souvent inaccessibles.

L’isolation pour des combles perdus

Puisque ces combles ne sont pas utilisés, leur isolation est assez simple. Aucun espace habitable n’est à préserver mais il faut faire attention aux ponts thermiques et à bien tout isoler pour minimiser au maximum les déperditions énergétiques dans les pièces en dessous.

Les avantages

Les combles perdus sont un espace vulnérable de votre logement. Des combles non isolés sont un espace pour la circulation de l’air entre l’extérieur et l’intérieur.

  • Consommer moins d’énergie pour garder son logement chaud;
  • Une facture de chauffage allégée ;
  • Moins d’humidité dans son logement
  • Un confort thermique durant les périodes de chaleur et de froid
  • Valoriser son bien immobilier

Les matériaux utilisés pour l’isolation des combles perdus

Les matériaux dépendent le plus souvent des techniques choisies. Contrairement aux combles aménagés, les combles ne sont pas facilement accessibles. Y accéder requiert parfois même des travaux en soi. Si ceux-ci sont facilement accessibles, optez pour des isolants souples et faciles à dérouler. C’est le cas de laine minérale telle que la laine de verre ou la laine de roche. Ces isolants sont les plus disponibles et les moins coûteux. Outre ce choix, un pare-vapeur est posé sur le plancher avant de poser l’isolant pour limiter les problèmes d’infiltration et d’humidité qui affectent les pouvoirs d’isolation des laines.

Outre ces laines, des panneaux rigides tels que le polystyrène, polyuréthane, liège ou encore laines minérales sont d’autres options d’isolants. Au vu de leur rigidité, ils ne sont pas populaires. La pose de panneaux n’est pas plus avantageuse que le soufflage ou les laines à dérouler et l’isolant utilisé coûte souvent plus cher.

Les techniques utilisées

Outre la pose d’isolants souples ou la pose de panneaux, le soufflage est la technique la plus sollicitée pour les combles perdus. Elle consiste à souffler un isolant en vrac dans les combles perdus. Elle requiert l’assistance d’une machine pouvant broyer les isolants et les expulser sous forme de flocons. Elle le disperse d’une façon uniforme sur tout le plancher des combles et ne nécessite pas l’accès aux combles mais tout simplement d’une trappe assez grande pour la buse de soufflage de la machine.

Si les combles sont accessibles, des isolants sous forme de flocons sont manuellement dispersés sur le plancher des combles perdus. Cette technique d’épandage présente les mêmes avantages que celle du soufflage mais ne requiert pas de machinerie.

Des aides financières pour soutenir l’isolation des combles

L’isolation des combles représente des travaux avantageux puisqu’elle assure une économie en énergie et donc des factures de chauffage et de climatisation moins élevées. Toutefois, ces travaux ne sont pas simples à faire et surtout, ils représentent un investissement conséquent. Puisqu’ils ont un impact positif sur l’environnement et encouragent à moins consommer, l’Etat propose une multitude d’aides financières qui amortissent les coûts de travaux de rénovation.

Voici quelques subventions auxquelles vous pouvez prétendre pour une isolation de combles :

La Prime Énergie

La Prime Energie est couverte par les certificats d’économie d’énergie (CEE). Il s’agit d’une aide à la rénovation thermique qui peut être demandée par toutes les familles. Son montant est déterminé par le revenu du ménage et le travail commencé.

MaPrimeRénov’

MaPrime Rénov’ est une aide distribuée par l’Agence nationale pour l’habitat (ANAH). Toutes les familles vivant dans des maisons construites depuis plus de deux ans ont le droit de l’utiliser. Il peut être sollicité pour financer des travaux de rénovation énergétique, notamment pour l’isolation des combles. Son nombre est déterminé en fonction de l’échelle. Cela dépend de votre niveau de revenu.

L’isolation des combles à 1 €

L’isolation des combles à 1 € concerne les combles perdus. Mise en place dans le cadre du dispositif des CEE, il s’agit d’une offre commerciale d’une entreprise ayant signé une charte avec le ministère de l’Écologie. Généralement, il convient aux familles à faible revenu et à très faible revenu. Ces offres commerciales, si elles semblent attractives, doivent susciter une grande vigilance. En effet, ils attirent parfois des entreprises peu flatteuses qui n’ont pas peur de tromper les particuliers.

L’éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro est une aide financière proposée par des banques ayant signé une convention avec l’Etat. Il permet à une famille d’emprunter jusqu’à 30000 euros pour des travaux de rénovation énergétique sans avoir à payer d’intérêts. Le prêt est à obtenir sans conditions. Bref, les travaux doivent être réalisés dans la résidence principale construite sur le territoire français depuis plus de deux ans. Ces travaux doivent être réalisés par des professionnels de RGE.

TVA à taux réduit

La taxe sur la valeur ajoutée réduite s’applique aux projets de rénovation énergétique. 5,5% au lieu de 20%, elle peut être associée à toutes les autres mesures d’aide à la rénovation.

L’isolation des combles est un des travaux de rénovation le plus important

L’isolation des combles fait partie des travaux de rénovation les plus importants. Il n’est pas surprenant qu’elle soit l’une des plus recommandée lorsqu’il est question d’améliorer le chauffage de la maison, l’installation d’une PAC etc…

N’hésitez pas à faire appel à un expert pour réaliser un bilan thermique. Des combles, perdus ou aménagés, peuvent être responsables jusqu’à 30% de pertes en termes de chaleur.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Tags:

Comments are closed

Mentions légales