Categories:

Introduction

Programme Habiter Mieux ou Aide Solidarité Ecologique  : ces deux noms renvoient tous deux à un processus avantageux, vous permettant de réaliser des économies sur vos travaux de rénovation énergétique. Mais de quoi parle-t-on précisément ?

Une définition

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) a créé en 2016 et gère aujourd’hui encore le programme Habiter Mieux. Le concept : lever un fonds d’aide à la rénovation thermique des logements afin d’accompagner les propriétaires occupants ou bailleurs dans la construction, le montage financier, et le suivi de leur projet de rénovation. Habiter Mieux, c’est un accompagnement : si vous adhérez au programme, un professionnel spécialisé ou un bureau d’étude vous guidera tout du long. Il effectuera un diagnostic de votre logement, plus déterminera ensuite les travaux nécessaires à effectuer.

Quel mode de financement ?

Pour financer vos travaux, l’ANAH peut vous octroyer jusqu’à 7 000€ ou 10 000€, selon vos ressources. Mais ce n’est pas tout : vous pouvez aussi toucher une prime d’Etat de 10% du montant total des travaux hors taxe, dans la limite de 1 600€ ou 2 000€. Tout ceci à condition que les travaux engagés représentent un gain énergétique d’au moins 25% à terme. Toutefois, le programme Habiter Mieux inclut aussi une aide non-financière, destinée à simplement aider les demandeurs dans leur démarche.

L’éligibilité

Pour percevoir une aide de l’ANAH. Vous, ainsi que votre logement, devez remplir certain critères. Pour ce qui est de votre habitation, elle doit avoir été achevée depuis au moins 15 ans par rapport à l’attribution de la subvention, et ne doit pas avoir donné lieu à d’autres aides de l’Etat (comme le prêt à taux 0 par exemple) depuis 5 ans. Pour ce qui est de vous, le programme Habiter Mieux peut être demandé par les propriétaires occupants, les propriétaires bailleurs, ou encore par les syndicats de copropriétaires bénéficiaires des aides de l’ANAH.

Les travaux

Les travaux que vous pouvez enclencher doivent répondre à une exigence, quels qu’ils soient : une amélioration de la performance énergétique de votre logement. Pour les propriétaires occupants ou les copropriétaires occupants, celle-ci doit être d’au moins 25% si des travaux sont effectués sur des parties communes de la résidence en copropriété. Pour les propriétaires bailleurs et les syndicats des copropriétaires, l’amélioration de la performance énergétique doit être d’au moins 35% dans le même schéma. Enfin, les travaux ne doivent pas avoir été engagés avant le dépôt du dossier, et doivent être réalisés par des professionnels du bâtiment de A à Z.

Les démarches à suivre

Pour bénéficier du programme Habiter Mieux, la marche à suivre est relativement simple. D’abord, vous devez présenter une demande d’ASE en même temps, et sur les mêmes formulaires que ceux exigés pour une demande d’aide financière de l’ANAH. Deux formulaires existent, l’un pour les propriétaires occupants, l’autre pour les propriétaires bailleurs. Ensuite, le demandeur doit demander un dossier complet (devis et plans des travaux) à l’ANAH dans son département. En cas de d’attribution favorable, le demandeur doit effectuer les travaux conformément à son projet, avant de se voir verser son aide financière par l’organisation.

Conclusion

Le programme Habiter Mieux est assez facile d’accès, et relativement simple à suivre. Si vous saisissez l’ANAH pour y participer, non seulement vous vivrez plus confortablement, mais vous ferez aussi preuve d’une responsabilité écologique non négligeable. On y gagne à tous les niveaux !

Tags:

Comments are closed